Menu

Longtemps resté l’apanage des banques, le marché de la dette privée actifs réels s’ouvre aux investisseurs institutionnels. Il s’agit d’instruments de dette non liquides, non notés et reposant sur un actif tangible, tel qu’un immeuble, une infrastructure routière ou énergétique, ou encore un avion de ligne, qui constituent, en effet, une nouvelle source de rendement potentielle.

Immobilier, infrastructures, avions: les investisseurs institutionnels attirés par la dette privée d'actifs réels

Le marché de la dette privée d'actifs réels a longtemps été l'apanage des banques, mais s'ouvre désormais aux investisseurs institutionnels.

Une classe d’actifs de diversification aux vertus défensives

Si les banques ont ouvert la porte de cette classe d’actifs à d’autres types d’investisseurs, c’est en raison de la réglementation Bâle III qui les pousse à limiter leurs expositions sur ces actifs dont les maturités peuvent être très longues : entre 5 et 30 ans selon les segments. De ce phénomène naît une véritable opportunité pour les investisseurs institutionnels qui, en cette période de faibles rendements, cherchent de la diversification, ainsi que des rendements long terme. Ils peuvent en effet y trouver un potentiel de performance attrayant, en même temps que des vertus défensives, la dette actifs réels bénéficiant de suretés fondées sur un actif réel, ce qui, dans l’éventualité d’un défaut, se traduira par des taux de recouvrement supérieurs à ceux du high yield1.

Une véritable profondeur de marché

À l’atout de la stabilité, la classe d’actifs en ajoute un autre : sa faible corrélation avec les marchés financiers, en l’absence de réévaluation de type mark to market2. Certes de gré à gré, le marché de la dette actifs réels a l’avantage d’être mondial et suffisamment profond sur chacun de ses segments: 130 milliards d’euros d’échanges annuels sur la dette immobilière en Europe et mondialement 230 milliards d’euros pour la dette infrastructures et 100 milliards d’euros pour le financement aéronautique3. Qui plus est, la grande hétérogénéité de ce marché, tant en termes de typologie des secteurs (immobilier d’entreprise, infrastructure de transports d’énergies, aéronautique etc.), de zones géographiques (Europe, Amériques, Asie), de maturité des financements et au global en termes de risques, permet de concevoir diverses stratégies d’investissements en matière de couple rendement - risque. Les investisseurs pouvant viser des spreads4 allant de 100 à 400 points de base.

Une approche de gestion globale et sélective

Une des caractéristiques de la classe d’actifs réside dans un schéma relationnel exigeant. La connaissance des vendeurs est essentielle pour capter les actifs jugés les plus intéressants : c’est l’accès à une palette d’actifs la plus large possible qui permet d’avoir ensuite la sélectivité nécessaire. Pour construire son offre de dette privée actifs réels, Ostrum Asset Management a choisi de développer une expertise globale sur la classe d’actifs combinant trois secteurs complémentaires à fort potentiel : l’immobilier, l’infrastructure et l’aéronautique. L’ambition est de pouvoir offrir aux investisseurs plusieurs fonds sur chaque segment, ainsi que potentiellement des fonds combinant les 3 secteurs, ce qui permettra d’adresser différentes typologies de besoin en matière de rendement - risque et de diversification. Les fonds proposés auront pour objectif de limiter la durée de la phase d’investissement (2 à 3 ans), afin de rester en adéquation avec les évolutions de ces marchés.


1 High yield : émission obligataire à haut rendement, contrepartie d'un haut niveau de risque). Le taux de recouvrement moyen en infrastructure en cas de défaut est de l’ordre de 80 %.

2 Mark to market : évaluation d'un actif au prix du marché.

3 Source : Infrastructure Journal

4 Spread : écart entre le taux de rendement actuariel d’une obligation et celui d’un emprunt « sans risque » de même durée.

Publié en Septembre 2016

Ostrum Asset Management
Filiale de Natixis Investment Managers
Société Anonyme
Capital €50 434 604.76
R Agréé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le numéro GP 90-009
RCS Paris n°329 450 738
21 quai d’Austerlitz 75634 Paris Cedex 13
www.ostrum.com

Ce document est uniquement publié à titre d'information et est destiné aux prestataires de services d'investissement ou autres Clients professionnels. Les analyses et les opinions formulées aux présentes représentent les opinions subjectives de leurs auteurs respectifs, à la date indiquée, et sont susceptibles d'être modifiées. Rien ne garantit que la situation évoluera comme le prévoit ce document

Copyright © 2016 NGAM S.A. – Tous droits réservés

Lire aussi

Dette immobilière

Une alternative pour les investisseurs obligataires.

L’intérêt des stratégies alternatives lors de la construction d’un portefeuille

Intégrer des stratégies alternatives dans son portefeuille peut contribuer à améliorer ses performances tout en réduisant son risque.

Natixis Asset Management lance une expertise de gestion de dettes privées liées aux actifs réels sur trois secteurs complémentaires à fort potentiel : immobilier, infrastructure et aéronautique

  • 6 septembre 2016
Les infrastructures d’énergies renouvelables, une classe d’actifs à part entière

L’un des principaux défis pour les investisseurs institutionnels est de déployer des capitaux massifs et de gérer des engagements de passif de plus en plus élevés dans un environnement de taux faibles.