Le succès d’un conseiller dépend de sa capacité à faire la synthèse entre les données empiriques et son empathie personnelle

Des conseils provenant des deux hémisphères du cerveauDes conseils provenant des deux hémisphères du cerveau
Avec le retour de la volatilité sur les marchés en 2018, les professionnels de la finance font face à des conditions difficiles et doivent s’appuyer sur une logique implacable, issue de l’hémisphère gauche de leur cerveau. Les investisseurs individuels, en revanche, réagissent de façon très émotionnelle avec leur hémisphère droit. Cette année, les conseillers devront combiner les idées issues des deux hémisphères du cerveau – et trouver le juste équilibre entre les décisions d’investissement motivées par les données observées et une bonne dose d’empathie. Notre récente enquête mondiale auprès des professionnels de la finance (Global Financial Professional Survey 2018, « Meeting of the mind ») apporte un éclairage sur la façon dont ces derniers envisagent de faire face aux principaux défis de 2018 – et d’augmenter le montant des actifs sous gestion de 11,6 % (selon les prévisions) au cours de l’année à venir.

Téléchargez le rapport


Logique de l’hémisphère gauche
L’évolution de la demande sur les marchés requiert une approche nouvelle de la gestion du risque

9 années de marché haussier ont-elles laissé les investisseurs se reposer sur leurs lauriers ? 79 % des professionnels de la finance estiment que oui. 70 % des investisseurs institutionnels abondent dans ce sens, considérant que les investisseurs ont pris trop de risques dans le but de générer de la performance1. Mais maintenant que la tendance s’inverse, les conseillers vont sans doute avoir du mal à ajuster leur stratégie de portefeuille et tenir compte de la volatilité et des risques accrus.

3 principales préoccupations des professionnels de la finance liées aux portefeuilles
Hausses de taux d'intérêt 57%   Pics de volatilité des cours 55%  Rendements faibles 43%

En quoi les hausses de taux d’intérêt vont-elles affecter les marchés ?
Les professionnels de la finance estiment que les hausses de taux vont avoir des effets dévastateurs. Très peu anticipent un impact positif.

Chart  WEB41 0618 Article page Canada site French Financial Professional Survey 05

Plusieurs professionnels de la finance (40 %) prévoient de contrecarrer la hausse des taux d’intérêt en gérant particulièrement la duration des obligations.

La volatilité représente-t-elle le plus grand défi ?
Ajoutée à l’émotion des clients, la volatilité pourraient présenter des risques importants.

La volatilité pose-t-elle le plus grand défi?

 

La volatilité pose-t-elle le plus grand défi?


Comment les professionnels de la finance abordent actuellement les marchés ? Téléchargez le rapport.


Emotions de l’hémisphère droit
Les clients ont besoin d’une formation pratique

Lorsque les marchés sont volatils et que les clients se laissent emporter par leurs émotions, la valeur des conseils fournis par des professionnels devient évidente.

Emotions de l’hémisphère droit

 

Emotions de l’hémisphère droit 


De nombreux investisseurs individuels ne pensent pas au risque
C’est sans doute parce qu’ils ont du mal à l’appréhender. Plus de 80 % considèrent que les investisseurs privilégient trop la performance à court terme, et 79 % indiquent que les clients n’admettent pas l’existence des risques jusqu’à ce qu’ils pénalisent vraiment leurs investissements.

5 visions du rôle que les conseillers en gestion de patrimoine accordent à l’hémisphère droit de leur cerveau dans leur relation commericale

1. Les aider à gérer leurs décisions émotionnelles
2. Les sensibiliser aux enjeux financiers sur la durée
3. Les conseiller pour identifier/atteindre leurs objectifs personnels
4. Les aider à gérer les événements qui jalonnent leur vie
5. Servir d'intermédiaire pour la gestion des finances de leur famille

Découvrez comment les professionnels de la finance peuvent accompagner leurs clients en période de volatilité des marchés. Téléchargez le rapport.


Synthèse au sein des portefeuilles

Les professionnels de la finance se tiennent prêts à répondre à l’attitude imprévisible et émotionnelle de certains clients en proposant pédagogie et empathie. Ils proposeront aussi des stratégies de portefeuille bien conçues pour les aider à atteindre leurs objectifs financiers à long terme. Dans un univers où ils se posent plus de questions qu’ils ne trouvent de réponses, les clients souhaitent bénéficier d’une expertise en gestion d’actifs qui les aident à identifier et exploiter les opportunités du marché.

De nombreux investisseurs évaluent mal la gestion passive

  • 62 % d’entre eux la considèrent moins risquée, et 63 % pensent qu’elle peut les protéger en cas de baisse des marchés.2 
  • 70 % des professionnels de la finance affirment que les investisseurs ne sont pas conscients des risques inhérents à la gestion passive, et 69 % qu’ils éprouvent un faux sentiment de sécurité à son égard. 
Le contexte est favorable à la gestion active

C’est le bon moment d’opter pour la gestion active

 

C’est le bon moment d’opter pour la gestion active


Les stratégies alternatives jouent un rôle essentiel

Les professionnels de l’investissement se tournent vers les instruments alternatifs pour diversifier leurs portefeuilles et réduire le risque en période de volatilité des marchés. 73 % d’entre eux les recommandent à leurs clients à travers le monde.

Les placements non traditionnels sont essentiels                    Les placements non traditionnels sont essentiels

Pour en savoir plus sur les méthodes de construction de portefeuille des professionnels de l’investissement. Télécharger le rapport.


Télécharger le rapport

Découvrez pourquoi les conseillers doivent concilier émotion et rationnalité au vu de l’évolution des conditions de marché.

Au sujet de l’enquête
En mars 2018, Natixis Investment Managers a interrogé 2 775 conseillers en gestion de patrimoine dans 16 pays, afin de mieux appréhender les perspectives, les défis et les besoins de ce groupe essentiel au secteur des services financiers.

 


1 L’enquête Global Survey of Institutional Investors pour Natixis Investment Managers réalisée par CoreData Research en septembre et novembre 2017. L’enquête a été menée auprès de 500 investisseurs institutionels dans 30 pays.

2 L’enquête Global Survey of Individual Investors pour Natixis Investment Managers réalisée par CoreData Research de février à mars 2017. L’enquête a été menée aurpès de 8 300 investisseurs de 26 pays.

Le présent article est fourni exclusivement à titre d’information et ne constitue par un conseil en investissement. Les points de vue exprimés ci-dessus peuvent évoluer en fonction des conditions de marché et d’autres facteurs. Il ne peut être garanti que les évolutions futures correspondront à celles prévues dans le présent article.
4722