Le Greenium – c’est-à-dire le rendement concédé par les investisseurs aux entreprises émettrices d’une obligation verte par rapport à celui qu’ils auraient exigé de ces mêmes entreprises pour une obligation conventionnelle de même maturité et de même coupon – a longtemps été perçu comme versatile, évoluant au gré des saisons dans un sens ou dans l’autre, pour finalement devenir une problématique incontournable de 2020.

Au travers de cette nouvelle étude nous nous penchons sur ce qui nous semble être les nouveaux catalyseurs du Greenium en 2022.

Points clés

  • La disparité du Greenium par secteur est liée au nombre d’obligations vertes et d’émetteurs
  • 2022 sera également placée sous le signe du grand retour des senior preferred bancaires et des covered bonds green émis par les banques
  • L’inconnue dans l’équation du Greenium reste la progression des Sustainability-Linked bonds qui ont submergé le marché primaire l’année dernière
Rédigé en mars 2022.

Les données mentionnées reflètent l’opinion de Mirova et la situation à la date du présent document et sont susceptibles d’évoluer sans préavis. Les valeurs mobilières mentionnée, le sont à titre illustratif uniquement et ne constituent en aucun cas un conseil en investissement, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente.

Mirova est un affilié de Natixis Investment Managers.
Mirova – Société de gestion de portefeuille – Société Anonyme – RCS Paris n°394 648 216 – Agrément AMF n° GP 02-014. 59, Avenue Pierre Mendes France – 75013 – Paris.