Natixis Investment Managers (« Natixis IM ») a finalisé une opération majeure visant à financer la transition vers l’énergie solaire en Nouvelle-Zélande.

Natixis IM a contribué à un prêt de 57 millions de dollars néo-zélandais (34 millions de dollars) sur un prêt senior de 89 millions de dollars néo-zélandais à un trust mis en place par le gouvernement néo-zélandais, qui est responsable de la fourniture de panneaux solaires et de batteries sur toiture à environ 10 000 foyers en Nouvelle-Zélande.

Le prêt senior est garanti par des contrats de 20 ans avec des clients résidentiels. Le profil risque-rendement est considéré comme solide compte tenu de la diversification importante des types de clients et de leurs emplacements. En outre, les créances sont fixes et ne dépendent pas de la quantité d’énergie produite par les panneaux solaires. Les taux de défaut sont historiquement très bas, étant donné que 90% des utilisateurs paient par prélèvement automatique et privilégient le chauffage, l’éclairage et la climatisation sur les dépenses discrétionnaires.

Angus Davidson, responsable des actifs réels de dette privée APAC chez Natixis IM, a déclaré : « Le principal risque est que les clients cessent de payer ou soient en défaut de paiement. Mais lorsque nous avons examiné les statistiques sur les défauts de paiement, nous avons constaté que même pendant la COVID, les taux de défaut étaient très bas. »

« Cela s’explique en partie par le fait qu’il y avait des exigences de crédit strictes pour les clients qui avaient signé le programme. »

Le rendement du prêt senior est supérieur à 7,5 %, ce qui représente une prime d’innovation et de complexité importante. Celine Tercier, responsable du financement des infrastructures chez Natixis IM, a déclaré : « La marge de cet accord est supérieure d’environ 100 points de base à celle d’un accord comparable sur les toits solaires en Europe, ce qui reflète à la fois la complexité et l’innovation de la transaction et le manque de financement à long terme disponible via le secteur bancaire. « Nous ajoutons une valeur considérable grâce à la force de notre équipe de structuration, ce qui est inhabituel sur ce marché et nécessaire pour les transactions complexes. »

Le système est exploité par solarZero, l’une des principales sociétés solaires sur toits de Nouvelle-Zélande, qui a développé un portefeuille résidentiel sur huit ans. solarZero a été racheté par la division de capital-investissement de BlackRock en septembre 2022.

Les contrats permettent aux consommateurs résidentiels de se procurer la majeure partie de leur énergie à partir de leurs propres panneaux solaires et batteries, à un coût inférieur à celui qu’ils paieraient auprès des détaillants d’énergie. Cela est particulièrement intéressant, car les prix de l’électricité ont considérablement augmenté en Nouvelle-Zélande au cours des 10 dernières années.

La Nouvelle-Zélande s’est fixé comme objectif de produire 100 % d’électricité renouvelable d’ici 2035, et la demande d’électricité devrait doubler d’ici 2050. « La pénétration de l’énergie solaire sur les toits n’étant actuellement que de 2 %, il existe un énorme potentiel de croissance sur ce marché et des opportunités de suivi potentielles pour Natixis IM et nos investisseurs », a déclaré Davidson. En comparaison, la pénétration de l’énergie solaire en Australie est plus proche de 30 %.

Comme les énergies renouvelables représentent une part croissante de la production d’électricité de la Nouvelle-Zélande, il y a une demande croissante de services auxiliaires du réseau pour répondre à la demande aux heures de pointe et aux exigences de fréquence du réseau. « Les batteries du portefeuille sont idéalement positionnées pour fournir des services lucratifs au réseau de la Nouvelle-Zélande – agissant comme une centrale électrique virtuelle », ajoute Davidson.

Le prêt senior fait partie d’un programme organisé par New Zealand Green Investment Finance Limited (NZGIF), la « banque verte » de la Nouvelle-Zélande.  Le mandat du NZGIF est de catalyser le financement à faible émission de carbone en Nouvelle-Zélande – en attirant le secteur privé vers les prêts verts. NZGIF a également fourni 80 millions de dollars néo-zélandais de financement mezzanine pour compléter la dette senior.

La participation de Natixis IM au prêt senior a été financée par deux canaux : un mandat auprès d’une compagnie d’assurance basée à Hong Kong et un véhicule vert domicilié au Luxembourg.

La transaction a fait preuve de flexibilité – en incorporant une structure innovante avec des éléments de titrisation et de financement de projet pour trouver une solution qui correspond aux exigences de l’emprunteur et de l’investisseur. « Pour la compagnie d’assurance de Hong Kong, nous devions organiser un taux fixe, une protection contre les paiements anticipés et des swaps de devises », a déclaré Davidson. Pour le véhicule luxembourgeois, exigences spécifiques en matière d’assurance devaient être satisfaites.

« Tout cela demande du temps et des efforts, mais nous sommes très satisfaits du résultat », a déclaré Tercier. « C’est la première fois que nous utilisons deux mandats/véhicules gérés par Natixis IM International pour trouver et organiser des investissements durables dans la région Asie-Pacifique. »

Natixis Investment Managers International
Société anonyme de droit français avec Conseil d’Administration (Société Anonyme)
Capital : 51 371 060,28 €. RCS Paris : 329 450 738.
Agréé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le numéro GP 90-009 43 avenue Pierre Mendès France, 75013 Paris.
www.im.natixis.com

Natixis Investment Managers
RCS Paris 453 952 681
Capital : 178 251 690 €
43 avenue Pierre Mendès France
75013 Paris
www.im.natixis.com

Le présent document est fourni uniquement à titre d’information aux prestataires de services d’investissement ou aux autres Clients Professionnels. Sauf mention contraire, les analyses et opinions mentionnées dans ce document représentent la vision de l’auteur aux dates indiquées, et peuvent être soumis à changements. Il n’y a aucune garantie que les évolutions du marché refléteront les prévisions indiquées dans le présent document.

Copyright © 2023 Natixis Investment Managers S.A. – Tous droits réservés